Menu Fermer

Externaliser sa sauvegarde Jeedom sous Google Drive

Je ne le répèterai jamais assez, il faut absolument sauvegarder Jeedom le plus fréquemment possible pour pouvoir le restaurer en cas de crash.

Quoi de mieux que d’avoir une sauvegarde disponible hors du disque dur ou de la carte SD.

Aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi et comment externaliser sa sauvegarde Jeedom.

Pourquoi créer des sauvegardes ?

Comme tout système, vous n’êtes jamais à l’abri d’un problème sur votre installation.

Ce problème peut être matériel ou logiciel (mauvais paramétrage, problème de mise à jour, etc …)

Il est important de programmer une sauvegarde à minima chaque semaine, mais je recommande la sauvegarde journalière qui vous permet de perdre le moins de données possible en cas de restauration.

Pourquoi l’externalisation ?

La première raison est simple, en cas de défaillance matériel (disque dur, carte SD, …), il est possible que vous n’ayez plus accès aux données et par conséquent à la sauvegarde que vous avez programmé.

Pour cette raison à minima, il est conseillé de copier la sauvegarde sur un support externe tel qu’un disque dur, une clé USB, un serveur ftp, un cloud, …

Comment faire pour externaliser ?

En premier lieu, il faut paramétrer les sauvegardes et pouvoir les exécuter.

1/ Installation du plugin

Pour cela, il est possible de passer par un plugin gratuit nommé Cloudsyncpro.

Une fois installé, activez-le depuis son menu de Configuration.

2/ Configuration du module

Allez ensuite dans le menu Plugins, Communication puis CloudSync Pro.

Menu CloudSync Pro

Cliquez sur Ajouter puis choisissez le nom de votre équipement.

Choisissez ensuite le type de stockage : je vais prendre Google Drive pour l’exemple.

Cloudsynpro compte type

Il vous faudra entrer votre Acess Token, qui est un numéro unique pour chaque compte Google Drive.

Pour cela, rendez-vous sur l’url suivante qui vous permettra de donner un accès à l’application rclone (utilisé par le plugin) et de récupérer un token :

https://accounts.google.com/o/oauth2/auth?access_type=offline&client_id=202264815644.apps.googleusercontent.com&redirect_uri=urn:ietf:wg:oauth:2.0:oob&response_type=code&scope=https://www.googleapis.com/auth/drive&state=93c2bae7de5afb19ed549fd7fa4831f4

Vous devez choisir le compte Google qui sera utilisé puis valider en cliquant sur Autoriser.

Google APi token

Copiez ensuite le Token qui apparait sous la forme suivante :

Token Google API

Et collez le dans le menu du plugin sous Jeedom :

Type stockage Token Google

3/ Création des commandes

On va maintenant créer les commandes qui nous permettront de lancer les backups et de les copier vers le Google Drive.

Backup Jeedom

La première commande nommé Backup permet de copier les sauvegardes de Jeedom vers Google Drive.

Elle va chercher les fichiers dans /var/www/html/backup (répertoire par défaut des sauvegardes Jeedom) pour les copier dans le répertoire /jeedom (modifiable selon votre choix) sous Google Drive.

Supp Jeedom

La suivante permet de supprimer automatiquement les fichiers de plus de 30 jours sur votre répertoire Jeedom de votre drive.

Cela veut dire que vous aurez les 30 dernières sauvegardes qui seront conservées, ce qui est largement suffisant si vous avez besoin de restaurer.

Purge Jeedom

Puis la commande purge qui permet de supprimer tous les fichiers sur le répertoire Jeedom du drive.

4/ Création du scénario de lancement

Une fois tout cela effectué, il faut créer un scénario qui permettra de lancer à intervalle régulière la sauvegarde.

J’ai créé un scénario que j’ai programmé chaque nuit à 3h …

Scénario backup

…avec uniquement 2 actions lancées :

Actions scénarios backup

Chaque nuit à 3h, la sauvegarde sera lancée et les fichiers seront envoyés automatiquement vers mon Google Drive.

Vérification des sauvegardes locales

Ce dernier point permet de vérifier le paramétrage des sauvegardes qui restent en local sur votre installation Jeedom.

Pour cela, on va dans Réglages, Système puis Sauvegardes.

On peut ensuite consulter le paramétrage :

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

\

L’emplacement par défaut correspond à /var/www/html/backup et je vous conseille de ne pas le modifier.

La rétention temporelle correspond au nombre de jour durant lequel votre sauvegarde restera sur votre installation. Sachant que toutes les nuits, nous envoyons vers Google Drive, vous pouvez laisser assez bas, j’ai mis 3 jours.

Conclusion

Vous êtes maintenant protéger des pertes de données, je vous conseille globalement de mettre en place des sauvegardes sur tous les systèmes qui le permettent pour pouvoir restaurer en cas de problème.

Je ne l’avais pas fait au début sur Jeedom, et suite à la destruction de ma carte SD, j’ai dû tout reprogrammer …

A bientôt, l’équipe DomoGo.

0 Partages

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.